Evolution récente

De 1550 à 1850, on note une période de « mini glaciation » appelée Petit Age Glaciaire correspondant à un faible refroidissement du climat de la Terre. Celui-ci entraîna une avancée des glaciers des Pyrénées comme ceux des Alpes et des autres massifs englacés de la planète. Les moraines frontales et latérales « fraîches » présentes en aval des glaciers actuels sont les témoins de cette période.
Depuis la fin de cette période de refroidissement, c’est un retrait généralisé qui est observé, conséquence d’un réchauffement du climat. Cependant, le recul a été entrecoupé de périodes de stagnation des fronts glaciaires parfois même de mini avancées. Les principales se seraient produites dans les années 1890, 1920, 1945 et 1970.
La surface englacée pyrénéenne depuis 1850
Année Surface (en km²) Auteurs
1850 23 J. San Roman, J. Luis Piedrafita, P. René
1950 12,8 IGN + extrapolation P. René
1985 9,5 D. Serrat, J. Ventura, E. Martinez de Pison
1991 9,2 E. Martinez de Pison + extrapolation P. René
1994 8,3 E. Martinez de Pison + extrapolation P. René
1998 5,5 E. Martinez de Pison + extrapolation P. René
2000 5 E. Martinez de Pison, P. René
2002 4,7 E. Martinez de Pison + extrapolation P. René
2007 3,5 M. Arenillas, P. René
2011 3 R. Marti

Le glacier de la Maladeta en 1857

Le glacier de la Maladeta en 2010